L'Histoire

 

         



Petite Histoire de nos Eaux de Vie

Cognac aurait pu être connue pour son commerce de sel et de vin. Fidèle à son animal fétiche: 'la cagouille' (l'escargot en charentais), le Cognaçais rêvait de vivre 'goulbenèze' (bien à l'aise) au long de sa paisible rivière, la Charente. Un climat et un sol particulièrement propices à la culture de la vigne devaient transformer les aspirations casanière du Charentais.

Au coeur de l'histoire du Cognac est un fleuve: la Charente, nommé par Henry IV, Le Roi Libre, 'plus beau fleuve de mon royaume'. Ce paisible fleuve, facilement navigable, fit très tôt de Cognac un accès commode vers l'océan Atlantique.

Dès le XIe siècle, Cognac abritait d'importants entrepôts de sel, alors produit de première nécessité pour la conservation des aliments. Le sel était transporté par des navires Hollandais vers l'Angleterre, la Hollande et la Scandinavie. Quand au XIIe siècle un grand vignoble fut crée autours de la Rochelle , les navires de sel se chargèrent aussi de ces vins. Le trafic prospérant, ces vignobles s'étendirent bientôt vers l'intérieur du pays, notamment vers Cognac.

Pour éviter que les longs voyages en mer n'altèrent la qualité de leur vins, les marchands, essentiellement anglais et hollandais, commencèrent à les distiller à leur arrivée, puis avant leur départ. Les hollandais en produisaient du 'Brandewijn', ou vin brûlé. Ce 'Brandewijn' sera l'ancêtre du 'Brandy'.

Au XVIIe siècle, les Cognaçais instaurèrent la double distillation, permettant à un alcool concentré et inaltérable, l'eau-de-vie, de voyager dans des conditions économiques et sures. Cet alcool, stocké dans des fûts de chêne, était destiné à être dilué à son arrivée. C'est presque par hasard que l'on se rendit compte que, pure, cette eau-de-vie se bonifiait avec le temps et au contact du chêne . On commença à la boire et à la commercialiser telle quelle. Bientôt, elle s'appellerait Cognac.

La région de Cognac était alors en grande partie protestante. L'édit de Nantes garantissait "la liberté de conscience, une certaine liberté de culte et des places de sûreté". La révocation de l'édit de Nantes le 17 Octobre 1685 par Louis XIV, le Roi Soleil, entraîna de nombreux départs de familles protestantes; depuis l'Angleterre, l'Irlande ou la Hollande où elles s'établirent, certaines devinrent importateurs des eaux-de-vie confectionnées par leurs familles restées sur place. Un solide réseau de commerce de Cognac commença ainsi à s'organiser.

Au XVIIIe siècle , les premiers comptoirs de vente d'eau-de-vie exportaient vers la Hollande, l'Angleterre, l'Europe du Nord, puis l'Amérique et l'extrême Orient. Des maisons de Commerce crées au XIXe siècle commencèrent à expédier l'eau-de-vie en bouteilles et non plus en fûts. Une économie complémentaire se créa alors: verrerie, cartonnerie pour les caisses, bouchons, imprimerie pour les étiquettes. Cognac entrait dans une phase de grand négoce, tourné en grande partie vers l'exportation.

Le Cognac connut son grand drame à la fin du XIXe siècle: le phylloxéra, un petit insecte, détruisit une grande partie du vignoble. En 1888 un scientifique Français se rendit à Dennisson, Texas, d'où il ramena le porte greffe permettant au vignoble de résister au phylloxera. Avec patience, et grâce en partie à des plants américains, les Charentais reconstituèrent leur précieux vignoble. Les porte greffes américains sont toujours utilisés aujourd'hui.

Les 'cagouillards' allaient désormais veiller leur vigne attentivement. Il leur restait à affronter de nouvelles batailles telles le développement de nouveaux marchés dans le monde, la garantie de stabilité économique de la région, la constance de la qualité et la protection contre les imitateurs de Cognac.

En 1988, en l'honneur du centenaire de la découverte du remède contre le phylloxera, les villes de Cognac et de Dennisson se sont jumelées. La production régionale de sel marin, elle, fut abandonnée depuis bien longtemps. Dans le vieux Cognac, seule la rue Saulnier témoigne de la vocation première de la région.

suite

 


Le Cognac is dedicated to further the presence of the small Cognac Houses in the global market.
It is present in the USA through its participation in Cognac Inc, a licensed importer of high-end Cognacs
and animates Club Cognac, a worldwide network of Cognac lovers and sommeliers.
1801 Cordova Street
Coral Gables, Florida, 33134
United States

 

        Marque d'acceptation

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

A consommer avec modération.

 

 

 

 

le-cognac.com is UpFront